mai 10

Tombée du ciel

Une étoile accrochée dans mon univers
Qui file à tout vitesse, dans l’air
Frais de mon océan, de ma tendresse
Pourvu que ces mots soient vieillesse

Je te tends mes deux mains
Ce n’est qu’un petit rien
Qui fait un petit tout
Qui fait que ce soit nous

Et si un brouillard apparaissait
Je ferais pour qu’il s’éclaircisse
Et tes larmes, tes cris, je viderais
Et ton cœur, ton alarme, reste lisse

Et ces termes pour dire que l’amour n’a pas de mots
Pour crier qu’il est là, qu’il reste
Même si parfois il se comporte en idiot
Il ne peut comme cela, retourner sa veste


Étiquettes : , , , ,

Ecrit 10 mai 2009 par fabien dans la catégorie "Poesie

1 COMMENTS :

  1. By choukounette on

    très jolie poésie…bravo fabien pour ces jolis mots….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook