juillet 14

Soirée

Soirée en plein cœur d’été
Soirée arrosée
Toi le grand cœur de lumière
Tu ne ressemble à une chimère

Ni à une pierre
Vient par ici ma rose
Ton regard éblouissant se pose
Dans mon semblant d’âme, père!

Ce matin ton sourire m’a donné chaleur
Ta voix ma donné de l’oxygène
Et je te fait des câlins , sans gène!
Vient par là ma fleur.

Toi à qui je manque et que je manquerais toujours
Sache que mon cactus se transforme en lilas
Que mon orage se transforme en vent , sourd!
Prête l’oreille à ton ami mon réséda.


Étiquettes : , , , , , , , ,

Ecrit 14 juillet 2010 par fabien dans la catégorie "Poesie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook