juillet 21

Ubuesque

Situation ubuesque, situation grotesque
L’amour qui se divise en deux est difficile
Rien qu’a vous mes deux sœurs
Que je câline en douceur

Je voudrait dédier mon amour à deux femmes
Je ne le veut, je ne le peut
Je ne le vaut, j’y peut rien
Enfermé dans un mensonge sans fin je suis.

Et pourtant je doit vivre, vivre toujours
En pensant à plusieurs être à la fois
En remuant ses pensées tristes et noires
En alliant amour et amitié


Étiquettes : , , , , ,

Ecrit 21 juillet 2010 par fabien dans la catégorie "Poesie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook