juillet 9

Le chiffre cinq

256898_10201518092813095_390529485_o

 

“on précisera aux lectrices et aux lecteurs que ce poème est un poème amical “

Le chiffre cinq, qui se retient
Comme un bisous, un câlin
Tu est ma voix intérieure
Ma rose, ma lumière, ma fleur

Mon être assouvi à ton regard
Ne rend pas mon visage blafard
Je me suis enseveli dans tes mains
Qui ont effacés mes grand chagrins

Le nuage flotte par dessus mon esprit
Alors que toutes circonstances établies
Rien ne nous a prédestiné à une entrevue
A tout les deux cela nous à plu

Et toi mon petit écureuil des bois
Tu a arpenté mon chemin mille fois
L’herbe traversée est devenue divinité
Tu à gravé dans le marbre ma dignité

 


Étiquettes : , , , , ,

Ecrit 9 juillet 2013 par fabien dans la catégorie "Non classé

2 COMMENTS :

    1. By fabien (Auteur) on

      La jeune fille vous répond qu’un 69 avec vous serait pas dérangeant, à condition que vous restiez loin et qu’elle ne vous voit pas.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook