juin 23

Sensations …

Poésie dédié à D

Aveugle parfois tu est
On ne peut te le reprocher
Tu pique sur du réséda
Et aucun mal ne te transperça

Écoute ton cœur, garde ta raison
Cela fera sensation
Aime ton prochain comme tu t’aime
Car on récolte ce que l’on s’aime

Persévérance ne doit pas rimer avec ignorance
Ne pique pas sur des fleurs rances
Car c’est à toi que revient cette ignominie
Que tu à déjà abolie


Étiquettes : ,

Ecrit 23 juin 2011 par fabien dans la catégorie "Non classé", "Poesie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook