juin 23

Mystères et oublis

J’oublie que je dors seul cette nuit
J’apprécie les mystères et oublis
En aimant mes princesses chahutées
Secouant ces belles plages ensablées

J’ai raté une si belle et jolie vie
Oublié les succès, la gloire et l’ennui
Détruisant ces si petits bouts de chemin
Fuyant cette perche tendue par ta main

Les roses ont fané en voyant cette Chimère
Le ciel s’est noirci et gronde en un seul éclair
Nous sommes plongés dans l’horreur et la dévastation
Perdant au passage rousserolles et jolis hérons

Je fuis les couteaux ignobles des pires barbares
Me cache à l’abri dans cette église, hagard
Attendant d’être sauvé par des féroces soldats
Se battant à la baïonnette, près de nous, ici bas


Étiquettes : ,

Ecrit 23 juin 2016 par fabien dans la catégorie "Poesie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook