juin 28

Le capitaine

Je suis le capitaine de ce naufrage
J’ai mené cette barque dans ce virage
J’ai navigué dans ces eaux fluviales
Ramant dans cette rivière glaciale

Ce bateau part soudainement a la dérive
Craquant sous ce froid et doux givre
Soudainement j’ouï un bruit sourd et vif
Je coule sous cette décharge d’explosifs

Des boulets de prisonniers sont accrochés
Ils sont si fort et si pesants sur mes pieds
J’étais bercé de belles et grandes illusions
J’imaginais ressentir de petites sensations

J’avais la folie et la richesse des émotions
Et voyait s’envoler des bulles de savons
Je suis maintenant entouré d’indélicatesse
Au pays de ces si magnifiques déesses


Étiquettes : ,

Ecrit 28 juin 2016 par fabien dans la catégorie "Poesie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook