octobre 27

Un an d’étoile scintillante

Je t’ai vu, mon étoile à scintillé
Une grande année est maintenant passé
A nous de nous attaquer aux projets
Qui font la vie, ma petite fée

J’ai le rêve de souffler dans le sable
Et de ne jamais te raconter des fables
je voit ce train qui m’emmène au loin
Qui m’éloigne chaque jour de tes mains

Chaque matin, se dire bonjour, au revoir
Pour se dire encore et toujours à ce soir
Se ramener amoureux seconde après seconde
Avoir la tête en l’air, les idées vagabondes

Tu est l’hôte de ma tendresse et de mon âme
Rendu malade par l’absence de ma petite dame
Je suis l’hôte de ton regard pénétrant en moi
Tu continue comme chaque heure, à rester toi


Étiquettes :

Ecrit 27 octobre 2014 par fabien dans la catégorie "Poesie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook