décembre 23

Mes rêves

Je rêve du monde de demain
Inaccessible et si lointain
Ce monde ambitieux et impossible
Ces fantasmes sont si terribles

Mes espoirs sont des roses fanées
Qui périssent si souvent pendant l’été
Je suis un enfant toujours aussi perdu
Au milieu d’un champs de mine en vue

Je me suis jeté dans la marre
Pour effacer mes cauchemars
Et revenir en dignité, arme au poing
Combatif comme au premier matin

J’ai parfois perdu tout espoir
Face aux douleurs subies chaque soir
Chaque jour je souffre à mon tour
L’arc en ciel de l’amitié vole à mon secours


Étiquettes : , , ,

Ecrit 23 décembre 2016 par fabien dans la catégorie "Poesie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook