septembre 23

Joie

Triste sort effacé de mon corps, comme par magie
Et tout d’un coup grace à une baguette, je souris
J’ai fait de moi l’homme heureux, sans contrainte
Mais surtout une homme de joie, sans crainte

Plus serein qu’auparavant, grâce à mes erreurs
C’est ce qui se passe à force de regarder l’heure
Toi, moi trouvons l’équilibre de tout ça
Et je me vois maintenant dans tes bras

Joie, c’est le terme qui me revient
C’est le thème que maintenant je me souviens
Et même si je ne suis plus tout à fait moi
Je le fais dans ton sens, et pour toi


Étiquettes : , ,

Ecrit 23 septembre 2008 par fabien dans la catégorie "Poesie

4 COMMENTS :

  1. By Ginette Payel on

                                     bonsoir
           je vient de recevoir ton tout dernier poeme , je suis tres fier de toi je voie
         que tu as prit la meilleur désision   une amie  ginette

    Répondre
  2. By julia on

    C’est si jolie. J’aime beaucoup!!!! Continue comme ça,tu iras loin 😉
    Gros bisous,bonne continuation

    Répondre
  3. By Ginette Payel on

                                                           se poeme est tres senssible
                                                         mais j’ espere que se sourire et cette joie continueron
                                                      à rayonnée sur ton visage si doux
                                                      je suis une maman mais je suis fier de toi et de tes éforts
                                                    sois rayonnant et heureux car tu le mérite croie moi
                                                                       une amie      ginette:p

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook