septembre 23

Il était une fois

Il était une fois, le paradis
Celui auquel séjournent les sages
Qui sont doux comme des images
Ce sont des gens qui ont sourit

A la vie, comme à la mort,
Et jusqu’au dernier carat
Et je devrai les suivre, ces gens là
Je fais une erreur, qui vaut de l’or

Je suis en train de perdre l’estime
Que j’ai en vous jeune jonquille
Moi qui ne dors jamais l’esprit tranquille
Moi qui devrais avoir plus d’estime

La vie est là, parsemée de combat
Et d’embûches au milieu du chemin
Et je trébuche mais elle me releva
Et j’essaye d’éclaircir ces doux matins

Doux matins, qui sont mon été
Ma vie, mes sentiments
Ne sont plus que poussière trainé par le vent
Moi qui avais tout calculé, tout dirigé

Maintenant, je noies mon chagrin dans la littérature
Dans ces mots qui coulent à flots
Comme coulent les larmes sur mon visage
Oh voyez donc mon adage

Il y’a des moments où l’on aimerait être jovial
Et aussi continuer d’être cordial
Mais il y’a des moments où la réalité fait face
C’est là que vivre agace.

Et il y a cet état, celui que je traverse
Celui qui fait que mon entourage se blesse
Qui fait des sursauts, des ressauts
Celui que j’essaye de contrôler avec les mots


Étiquettes : , , , , , , ,

Ecrit 23 septembre 2008 par fabien dans la catégorie "Poesie

7 COMMENTS :

  1. By David on

    Salut Fabien, spr ke tu vas bien, Il était une fois la vie, au pied d’un petit orme. Sur cet orme, était appuyé un petit garçon, le jour comme la nuit… Au fur et a mesure que l’orme grandit, il entraina dans sa croissance le petit garçon qui reveilla un matin, et se dit : Je suis grand homme maintenant mais j’ai toujours en moi un coeur d’enfant. Ce qu’il ne savait pas, c’est que derrière cet arbre, une petite fille était comme lui appuyée contre son écorce et elle aussi, avait grandi au pied de cet arbre. Ce n’est que quand l’un et l’autre firent le tour de l’arbre qu’ils se rencontrèrent…. Moralité : Il suffit parfois de faire juste quelques pas autour de l’arbre de sa vie pour que tout prenne un joli sens… Arlequin37 (David)

    Répondre
  2. By sufocations on

    je passe enfin =)

    J’n ai mis du temps avants de regardez mon blog xD

    J’aime bien ce que tu ecrit, sa ma l’air sincere et en plus c’est pas des poemes ou des poesiie de gosse !

    C’est recherchez est c’est cela que j’aime!

    Bonne continuation a toi =)

    Répondre
  3. By Ginette Payel on

                                            il ete une fois un poete
                                            qui ne voulais plus croire
                                           mais voila qu’ un jour
                                          la vie lui sourie et lui ouvre les yeux
                                         alors pote pourquoi ne pas continué de croire
                                         et cette petite étincelle se mit à pétillais
                                         dans les yeux du poete 

                                       il reprit confiance , et poete on l’ appelle
                                      fatigué il ete mais le courage  il avais
                                      voila poete regarde tes éforts te son récompenssé
                                      dans tant de petites ville  ses gens, enfants
                                      lise avec attention tes poemes
                                   poete tu est poete tu resteras dans l’ ame
                                    je te souhaite de continué à nous faire
                               d’ aussi jolie et tendre poésie du coeur
                                            une amie   ginette:payel

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook