janvier 12

Terrorisés

Cette France qui a peur, chaque heure
Cette France à genoux à chaque malheur
Cette France qui se lève et se réveille
Cette France qui n’avait plus sommeil

Terrorisés par notre liberté bafouée
Quand des grenades ont frappés
Des innocents, comme des animaux
Comme des chiens dans les caniveaux

Nous cherchons la guerre et la trouvons
Elle est à notre porte et nous marchons
La tête levée, les épaules baissée
La où le peuple n’a plus d’amitié

Quand les bombes tomberont sur nos tours
Qu’il y aura des morts-vivants sans retour
Ce ne sera plus la liberté d’expression
Qui sera bafouée, mais toute la nation


Étiquettes : ,

Ecrit 12 janvier 2015 par fabien dans la catégorie "Poesie

1 COMMENTS :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook