février 24

Les hommes

Deux hommes inconnus se sont rencontrés
Ils se sont parlés et parfois regardé
Il n’y eu de jalousie entre eux deux
Quand leurs yeux ont croisés ce ciel bleu

Les amitiés naissent de points communs
Mais aussi de divergences qui vont loin
Il y a aussi parfois d’étendus brouillards
Qui donnent à chacun de grands cafards

Je visionne, au loin, cette main tendue
Qui me demande aussi d’où je suis venu
Qui m’épaule chaque jour tel un majordome
Qui m’écrit et parfois aussi m’assomme

J’idolâtre nos perfides et longues discussion
Qui nous empêche, parfois, de tourner en rond
Je me suis perché en haut de cet arbrisseau
Pour observer les émeutes de nos rivaux


Étiquettes : , , ,

Ecrit 24 février 2015 par fabien dans la catégorie "Poesie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook