septembre 17

Le temps passe si vite

à Fati ….

Six années de rires et de pleurs
En ayant bravé toutes les peurs
En gravissant tout les échelons
Sans jamais que tombe de grêlons

Ton visage ton caractère sans duplicité
Sans nul doute ont fait de notre amitié
L’une des plus grandes valeurs morales
Et rien ne nous parait plus normal

Des liens solides et unis sans faille
Ont fait des amis de grandes tailles
Qui jamais ne se mettent un poignard
Quand il fait nuit parfois très tard

Le réconfort mutuel est notre credo
Pour ne jamais se mettre à dos
Pour continuer de tisser notre toile
Rien qui, au fond, ne parait plus normal


Étiquettes : ,

Ecrit 17 septembre 2014 par fabien dans la catégorie "Poesie

1 COMMENTS :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook