décembre 5

Il fut un temps

Il fut, un jour , tout seul en pleine sincérité
Avec lui-même, avec son corps, avec son âme
Et celle de maladie m’emmène dans l’austérité
Moi, qui, sous couvert d’anonymat est malade

De ne pas pouvoir vivre comme les autres
Qui en se nettoyant, sont toujours blancs, propres
Et moi je noircis chaque jour, et elles rient comme des sottes
A la vie, comme à la mort je garde le même amour, idiotes!


Étiquettes :

Ecrit 5 décembre 2008 par fabien dans la catégorie "Poesie

10 COMMENTS :

  1. By Danyel La Chouette on

    C’est bien triste et noir… mais j’aime le ton ! Amitié et bon weekend. Danyel

    Répondre
  2. By Ginette Payel on

                                         dijon je connait tres bien
                                       toute la famille de mireille mathieu
                                      est de dijon
                                      en voyage scolaire avec les soeurs
                                    de la drome je n’avais que dix ans sa remonte 
                                    j’ etais trois ans à tain l’ hermitage
                                   à cause de cette maladie
                                   tu n’ est pas trop loin de marseille
                                   l’ ete ses agréable avex le soleil et l’ acsent du midi ses plaind de belles couleurs 
                                   je vous souhaite à toute ton équipe et à toi et ta fiancé un joyeux noel et plaind de bonheurs
                                                    une amie    ginette:p 

    Répondre
  3. By Ginette Payel on

                                                  mon ami poéte
                     tu est malade ,sa te gene d’etre comme sa
                     mais regarde le bon coté des choses
                   tu apporte un bien fou à tout se qui lises tes poémes
                  pour moi je ne regarde pas ta maladie
                  car cela est déja pénible pour toi
              je te regarde comme quelqu’un de normale
             car pour moi tu est tout à fait normal
            et saint d’ espris tu ses nous écouté et tu nous donne
           l’ envie de luttez pour allée encore plus loin dans la vie
             fabien ton sourire n’ est pas idiot tu te trompe sur se point
         tu à un sourire magnifique et il est remplis de plain de tendresse
         surtout ne met pas en doute se que tu est
        ginette dit que tu est parfait et sa faut pas le changé
              nous t’aimons tous tres fort fabien et tu le mérite bien
                              une amie      ginette:p

    Répondre
  4. By BRIZE on

    Bonsoir,
    j’ai pour habitude de toujours passer sur le blog de ce qui m’écrivent alors voilà c’est fait !!!
    Bravo pour tes belles phrases, je suis admiratif, moi aussi je suis légèrement poète en ce qui concerne l’amour !!! mais je les  garde pour moi et pour ma copine !!! bien amicalement

    diabolique0101

    Répondre
  5. By ness332 on

    très joli texte en général je sais pas si tu as déjà vu son site mais c’est un ami qui a disparu aujourd’hui qui écrivait si tu veut voir son site va sur mon blog dans mes ami c’est kikiro voila

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook