novembre 1

Alouette

Alouette, petite alouette
Tu es là, et tu becquettes
Sur le pont du paradis
Sur le chemin de la vie

Et tu te sens heureuse, petite tortue
Des mers et de la terre
Car tu ne courres plus les rues
En y trouvant sans cesse l’enfer

Ton inclination m’éclaire chaque jour
Mais tu ne m’entends car tu sembles sourde
A mes observations, mes petites leçons
A la fin vieille canaille tu deviendras bonne


Étiquettes : , ,

Ecrit 1 novembre 2008 par fabien dans la catégorie "Poesie

13 COMMENTS :

  1. By Ginette Payel on

    superbe composition , ton poeme ma plus et vraiment tu peut devenir un grand poete si tu le souhaite
                                    bien le bonjour  votre amie ginette:payel

    Répondre
  2. By Musicaline on

    Bonjour,
    Déjà dimanche après-midi!! Les week end filent sans qu’on s’en rende compte. Encore plus celui -ci que j’ai passé en compagnie de ma famille et de mon chéri. Alors pour compléter cette belle compagnie, je viens te faire un petit coucou en espérant que le tien se soit également bien déroulé.
    Ici le réveil était cotonneux car la neige nous à fait la surprise de tomber en quantité la nuit dernière et une bonnne partie de la matinée. Les enfants de la résidence étaient surexcités et les bonhommes de neige ont commencé à pousser un peu partout dans le pré derrière chez moi. Il y a de la magie et du rêve dans chacun de ces jours de neige et ça fait pétiller les yeux et réchauffe le coeur même des plus grands.
    Je te souhaite une bonne fin de journée et une agréable soirée.
    Gros bisous
    Musi

    Répondre
  3. By poème-depression on

    Merci beaucoup d’être passer sur on blog se poème est magnifique

    Répondre
  4. By nAdAnAr on

    S’il y a bien une chose qui me choque en poésie, ce sont les fautes d’orthographe. Loin d’être parfait, je me permets de vous faire ce reproche car ces fautes, selon moi, portent atteinte à la crédibilité de vos textes qui n’en sont pas pour autant dénués d’une certaine sensibilité.

    Libre à vous de me détester.

    Répondre
  5. By Fabien Sorez on

    @nAdAnAr: Bonsoir, Sachez que vous trouverez très peu de faute sur la plus part des poésies de ce site.
    Si tel était le cas, et c’est une bonne chose, merci de me le signaler sur chaque poème.
    Cordialement,
    Poétiquement votre,
    Fabien Sorez

    Répondre
  6. By nAdAnAr on

    Bon en fin de compte je suis fou. Très beau texte. Pardonnez-moi de vous en être pris à vous. De toute manière je n’aime aucun autre écrivain que moi-même.

    Répondre
  7. By x-etoile-rozz on

    Alors rebonjour c’est http://x-etoile-rozz.skyblog.com/
    Tu m’avais demendé de passer… Je suis là =)
    Bon alors tes poeme sont jolis sauf que les poeme c’est pas trop mon truc encor… J’suis dsl mais par contre tu as du talent ! Tu deveiendra quelque choz, Peut importe ton age je peux te dire que tes poemes deviendront celebres… ( si l’ne le sont pas déja ;p )

    Répondre
  8. By bataille matthieu on

    j’ai lu quelques poèmes et je les trouvent très bien continue comme ça
    Matthieu du judo

    Répondre
  9. By Anonyme on

    La fin de ce poème m’a surprise. Peut-être parce que j’ai assimilé l’alouette (le premier vers qui ressemble à la chanson, m’y a fait penser) à un enfant des rues qui trouve une âme charitable pour le tirer de son enfer.
     

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook