juillet 2

Souffrance


Je n’arrive même pas à exprimer cette souffrance
Celle qui dure depuis des décennies
Mais il n’est pas question que je fasse silence
Quoi qu’il se passe, je continuerai avec la vie

J’aimerai l’abréger
J’aimerai la vendre
J’aimerai la pendre
J’aimerai le lui voler

Tout ces mots sont des mots qui viennent du cœur
Parce que en ce moment, je crois que j’ai peur
Vous n’avez pas vu ma pâleur
Non , non je ne suis pas un voleur

Exaspéré je suis, mais bientôt je serais libre
Libre mais dans un monde encadré
Dans cette société qui est régulé
Mais régulé par des règles ou l’on peut vivre.


Étiquettes : , , ,

Ecrit 2 juillet 2008 par fabien dans la catégorie "Poesie

23 COMMENTS :

  1. By frede33 on

    Et bien Calo c’est pas super joyeux tout ça, et l’interprétation peut être ambigue…

    Mais c’est joli.

    Répondre
  2. By DYN on

    Waouw, trop beau ……..
    C’ets toi qui les fait?? si c’est le cas, c’est que t’es très doué!!

    Répondre
  3. By lalena 76 on

    Bonsoir et merci pour ton message voila je t’écrit ces quelques lignes pour te dire que ton blog est super joli sincèrement continue car j’adore ce que tu écrit bonne chance biz

    Répondre
  4. By Mélissa on

    tu sais déjà que j’aime beucoup tes poèmes mais dans celui là je me suis aperçue à quel point tu souffres ! En tout cas tu sais que tu n’es pas seul et que si tu veux parler ou autre et bien moi je suis prete à t’écouter !! salut.

    Répondre
  5. By guilhem on

    J’ai voulu oublier cette vague de tendresse
    Me délaissée toi, oublier ton regard
    Lorsque tu m’as donné tous ces mots qui blessent
    Et réduit à néant l’entier de mon espoir…
    Cet instant amoureux reste dans mon esprit
    Comme un mot discret dans un langage meurtri
    Me délaisser de toi m’est bien trop impossible
    J’ai trop de sentiments, d’amour et d’attirance
    Je veux revivre ces moments, refaire les
    Mêmes pas, la même danse
    La beauté de ton coeur n’en devient que trop horrible
    Sachant que désormais je suis seule pour toi
    Attendant tes caresses, t’attendant dans le froid…
    Blessée par le son du je t’aime que tu donnes
    Lui qui maintenant n’est plus qu’une pensée
    Ton je t’aime qui dans mes rêves sonne
    Alors que j’aimerais, encore, tes lèvres embrasser…

    Répondre
  6. By Fayri-of-the-Ice on

    Salut, tu m’as laissé l’adresse de ton site pour que je vienne voir et c’est chose faites.
    Tes poesies sont belles mais parfois tes rimes me semblent naïves et maladroites.

    Dsl de ne pas faire que chanter des louanges.

    A bientot
    F.o.t.I.

    Répondre
  7. By harmony on

    merci pour la visite que vous avez fait sur mon blog.
    vos poèmes sont très beaux et très bien écrits…..

    Répondre
  8. By sophie on

    Suite à ton commentaire, j’ai décidé de faire un petit tour. Je trouve cette poésie «souffrances» particuliérement belle. Je pense que tu exprime trés bien ce que chaqun de nous peu ressentir à un moment ou un autre de sa vie. On se sent tous un peu prisonnier de sa vie et de la société… j’aime beaucoup quand tu répéte «j’aimerais» ça donne à ta poésie une certaine forme d’insistance Que j’ai Interpréter en «colére de désespoir» aprés je suis Peut etre pas douer Pour déceler les messages ^^. Je n’ai que 17 ans Alors l’expérience du décriptage et moi =) Bonne continuation

    Répondre
  9. By flore on

    je ne pense pas qu’on puisse etre libre dans une societe encadree. au contraire. on peut se croire libre mais il y aura toujours quelque chose ou quelqu un pour nous arreter ou nous empecher de faire ce que l’on veut.

    au jour d’aujourd’hui je ne connias que le reve qui pourrait me permettre de m’evader mais on ne serrait pas libre à 100% car la réalité n’est pas bien loin cachée

    Répondre
  10. By delphine on

    bonjour, merci d’etre passer sur mon blog et d’avoir mis un commentaire, le tient est trés bien, t’es poésie son belle, bravo a toi

    Répondre
  11. By mes-peti-histoire on

    merci pour ton coms en tou cas jadore tes créations c’est trè bo é bien écrie en tou cas jespère que tu continura ainsi bye

    Commentaire Modéré : Est ce que moi je parle : “com ca cé ki ki fé koi?” Non! Prière de ne plus écrire en SMS.

    Répondre
  12. By tracy on

    J’aime bien les poèmes que tu fais, ils sont très beau.
    Je repasserais pour continuer à en lire d’autre.
    Bravo et continue comme ça.

    Répondre
  13. By Stéphanie on

    Bonjour,
    Est-ce que vous seriez d’accord que j’interprête le texte souffrance pour une de mes démos musicales? Je vous assure que le texte ne sera pas utilisé à des fins commerciales, et votre nom figurera dans la description et dans l’article du blog sur lequel il sera, ainsi qu’un lien vers votre blog?
    Merci de bien vouloir me répondre.
    Stéphanie

    Répondre
  14. Pinback : Merci | MesPoesies.com Blog!

  15. By isa on

    Beaucoup d’émotions pour moi à la lecture de ce texte qui peut être interprété de différentes manières. Bravo et merci pour ce moment.

    Répondre
  16. By coeurtristedu52 on

    mrc pr ton coms
    il son cool ton poeme
    particulieremen celui la ki me va osi

    Modéré par fabien : Salut cher CoeurTriste,le mien de coeur il es triste quand il voit tout ces mots abrégé. Que c’est agréable pour mes yeux dés 7h du matin!

    Répondre
  17. By Dima* on

    La vie dans notre société pernicieuse est difficile et semée d’embûches mais l’humain a cela de bon que dans le mal il sait que faire et comment s’en sortir. Un homme qui souffre est toujours davantage productif qu’un homme qui se lasse… On peut vivre dans notre société guindée mais la faire vaciller parfois n’est pas mauvaise chose pour tenter de lui donner un autre visage : un sourire plus grand.

    Répondre
  18. By Laura on

    Oups, je ne sais pas si mon commentaire a bel et bien était envoyer, mais c’était juste pour te dire que c’est celui-ci que j’aimerai afficher sur mon blog =)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook