juin 4

Les seuls uniques et existants

Je me suis rendu compte
Peut être un peu tard
Mais je me suis rendu compte
Que j’ai rendu cette amour tard

Je n’ai pas ouvert les yeux avant
Je le vois maintenant
Tristes larmes, triste sort
Joyeux drame, dors, dors encore…

Je n’ai jamais autant compris l’importance
De l’amitié et de l’amour de deux êtres
Même si parfois je leur envoie ma lance!
Je me demande pourquoi je suis si bête!

Merci de m’avoir compris
Mais moi je ne vous ai pas tout dit
Trop de choses restent enfouies
Et ce sont ces choses qui mênent les cris!


Étiquettes : , , ,

Ecrit 4 juin 2008 par fabien dans la catégorie "Poesie

2 COMMENTS :

  1. By marion on

    tu sais on ne peut pas tout debaler sur soi comme ca, il faut du temps, car parler de soi c’est dire, s’accepter tel que nous sommes, or je suis que tu sais comme moi que c’est souvent dure de se regarder dans la galce en disans nos qualite( que nous ne voyons pas assez) alors c’est la que les maours les amies arrivent a notre secours. ne tkt pas on est avec toi

    Répondre
  2. By Ginette Payel on

                                                      fabien
    se que je vais t’ écrire n’ est pas de moi
    mais de monsieur jaques salomé
    on court vers quelque chose
    on trouve autre chose
    on court vert quelqu’ un on trouve soi!
    ses de jaques salomé
                             une amie ginette :p

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook