septembre 15

Jaloux?

La jalousie, défaut de jeunes générations
Je suis devenu absent, faute de passion
Et ma présence rend parfois irrascible
Mais personne n’a puissance sur sa cible

L’amitié et l’amour n’appartiennent pas
Le partage à chaque instant de ma foi
Rend un bonheur décuplé à l’être humain
Moi qui criait à l’injustice, le matin

Quand le feu s’agite sous ma petite coupelle
J’essaye de rendre mes palabres plus belle
Afin que personne ne méprise mon verbe
Ce qui rendrait ma colère bien acerbe

Je suis toi, tu est moi, nous sommes deux
Parfois plusieurs,nous faisons des voeux
Celui d’un monde meilleur, reconforté
Animé par la joie, le bonheur, l’inocuité

Catégorie : Non classé | Commenter