mars 19

Larmes séchées

Mes larmes ont tant coulées
Tandis que tu était contre moi
Ton silence m’a mis en émoi
Je n’ai plus rien à donner

Il n’y a plus d’envie ce soir
Sauf à venir sauver ce soldat
Qui a perdu la bataille de la joie
Et pense toujours finir au mitard !

Puis il y’a ces tout petits sursauts
Le destin que personne n’a prévu
Qui m’enferme dans ce monde reclu
Pour que je soigne mes légers maux

Je court sans jamais apprendre
Mes yeux vont se fermer à jamais
Comme certains êtres décédés
Qui aux aussi ont tenté de comprendre

Catégorie : Poesie | Commenter
octobre 30

Droit de vivre

Droits de vivre, mais obligation de subir
Les mots, la maltraitance hiérarchique
La royauté et la dictature empiriques
Mais aucun droit de se faire salir

De ces subordonnés aucun ne résiste
Et s’il y en avait, le cachot s’ouvrirait
Pour continuer de violer leurs libertés
Sans voir d’autre solution, d’autre piste

Que celle de rechercher le gain, l’égocentrisme
Et il voit une réalité prisme
Vide de sens, nue de regard
Et ils se regardent d’un air hagard

En se demandant si démocratie et royauté
Sont équivalents et rendent grand
Et ces petites beauté les voilà enfermées
Dans un cauchemar, et il se croit avant

Mais nous sommes au présent, et je parle au futur
Et je condamne ces traitres, ces tyrans
Qui se croient supérieurs, et qui ne sont blancs
Comme neige, ici je le dis en lieu sur